Bienvenue sur le site de votre Union Régionale
La force du réseau

Atelier TAC, c’est 7,3 tonnes de matériaux réemployés en 2020 !

14 04 2021

Situé à Orléans (45) depuis 2012, la Scop Atelier TAC créé et fabrique des objets, du mobilier, de la scénographie et des aménagements sur mesure pour particuliers, associations, entreprises et institutions principalement en régions Centre-Val de Loire et Île-de-France.

Quels sont les engagements de l’Atelier TAC ?

L’Atelier TAC, spécialisé dans le réemploi de matériaux et l’écoconception est signataire de la charte des éco-designers de l’Alliance Française des Designers. Soucieux de tendre vers un impact environnemental minimal, ils souhaitent au travers de la signature de cette chartre :

  • favoriser le réemploi : c'est le cas de plus de 70% des matériaux utilisés. Au total, l’atelier a réemployé 7,3 tonnes de matériaux en 2020 !
  • travailler main dans la main avec ses clients, afin de trouver la solution la plus adaptée à leurs besoins présents mais aussi futurs. Par exemple, pour le restaurant de la salle d’escalade Arkose à Pantin (93), les mobiliers sont assemblés sans colle afin d’être modulables et réemployés à l’avenir.
  • réduire sa consommation énergétique grâce à l’isolation thermique, de consommer uniquement de l’énergie renouvelable via le fournisseur Enercoop, mais aussi d’optimiser ses déplacements et adapter ses moyens de transport pour une consommation minimale.
  • s'inscrire dans une démarche d'amélioration continue. L’Atelier TAC connaît ses points d’amélioration comme son « camion qui roule au diesel » ou la production de déchets non recyclables malgré tout. L’équipe « travaille au quotidien pour sans cesse réduire et limiter ces imperfections ».

Pourquoi avoir choisi le modèle coopératif ?

De 2018 à 2020, les membres de l’équipe ont fait le choix d’être coopérateurs au sein d’Artefacts, une coopérative d’activité et d’emploi (CAE).

« Être entrepreneur – salarié – associé dans une CAE c’est cumuler la liberté de l’entrepreneur, la protection sociale du salarié et la richesse des échanges coopératifs » selon l’Atelier Tac.

L’accompagnement et les apprentissages dont les membres ont pu bénéficier au sein de la CAE leur a permis de développer leur modèle, d’affiner leur approche et de créer un réseau dans une ambiance de coopération. Ils ont ainsi décidé de créer leur propre Scop en 2020.

Le statut Scop leur permet d’ancrer leur volonté de travailler en intelligence collective, en horizontalité et dans la coopération.

Zoom sur 2 projets menés en 2020

photo atelier tac
Crédits : Atelier TAC

Retrouvez tous les projets de l’Atelier TAC sur le site internet : http://ateliertac.fr/

 Boutique Maison du Zéro déchet-2.jpg

Les dernières actualités

Le restaurant Le Temps des Cerises : l’engagement social au cœur

Lorsque Le Temps des Cerises ouvre ses portes en 1976 rue de la Butte aux Cailles dans le 13e arrondissement de Paris, la convivialité et le lien social sont d’emblée au cœur du projet. Des valeurs qui forgent la raison d’être du restaurant coopératif plus fortement aujourd’hui encore, à l’heure où la crise sanitaire contraint le secteur de la restauration à maintenir le lien avec les clients bien différemment.
Lire plus...

La coopérative citoyenne d’énergie Électrons Solaires concrétise sa 1ère centrale solaire !

Créée en 2018, la coopérative Électrons Solaire est née grâce à un collectif de citoyens et d’acteurs issus du milieu associatif et écologiste, réunis pour réfléchir au développement d’un projet d’#énergie renouvelable au sein des communes d’Est-Ensemble. La coopérative est passée de 43 à plus de 150 sociétaires en ce début d’année 2021. C’est grâce à cette mobilisation que la mise en service de la 1ère centrale solaire a pu avoir lieu sur les toits de l’école Waldeck-Rousseau, aux Lilas.
Lire plus...

Le Relais Val de Seine, à Chanteloup les Vignes, déploie et modernise sa production

Implanté à Chanteloup-les-Vignes (78) depuis 1994, Le Relais Val de Seine œuvre à la réinsertion de personnes éloignées de l’emploi par l’intermédiaire de la collecte, du tri et de la revente de textiles et chaussures usagés, et de son réseau de 7 boutiques Ding Fring situées dans l’Ouest parisien et les 15e et 20e arrondissements de Paris. La Scop emploie 140 salarié·e·s, dont une cinquantaine en insertion.
Lire plus...
prev
next