Bienvenue sur le site de votre Union Régionale

Retour sur... La première réunion du pôle métier des Scop et Scic de la formation ?

31 01 2019

La première réunion du pôle métier des Scop et Scic de la formation !

Cette première réunion, impulsée par l'Union régionale des Scop et Scic, s'est tenue le mercredi 30 janvier 2019. Après les deux premiers pôles métier (les Scop et Scic du numérique, les Scop et les Scic de la culture), c'est donc un troisième pôle métier qui démarre au sein de notre Union régionale !

Et avec un certain panache, puisque d'emblée, ce sont plus d'une trentaine de coopératrices et coopérateurs qui ont répondu présent·e·s pour cette première rencontre. Et pour le coup, cet élan n'est peut-être pas complètement fortuit, tant le second volet de la réforme de la formation professionnelle qui s'ouvre s'avère à ce jour difficilement lisible, faisant planer une réelle incertitude sur les années à venir pour l'ensemble du secteur. Ce sont certainement des opportunités à terme qu'il conviendra de saisir, mais sur le court-terme, les menaces sont tout aussi réelles. C'est bien dans l'espérance d'affronter ensemble ce défi qu'un pôle métier des Scop et Scic de la formation se trouvait d'autant plus légitime.

Ainsi, après un tour de table permettant de dresser un premier panorama des enjeux, la trentaine de coopératrices et coopérateurs présents, dans la tradition du Mouvement coopératif, ont identifié un certain nombre de thèmes sur lesquels il pouvait être pertinent de mutualiser des ressources, des efforts, des réflexions. Parmi ceux-ci, on peut relever la certification qualité induite par la future réforme, le logiciel intégrant ces nouvelles obligations, la co-traitance sur des appels d'offre, les enjeux spécifiques pour les entrepreneurs salariés de CAE, et enfin les mutualisations possibles, notamment en termes d'intervenants.
 

Des premiers groupes commenceront donc leurs travaux rapidement, afin de voir comment s'approprier collectivement ces différents défis. Une prochaine réunion est fixée le lundi 11 mars à 18h30, au sein de la Scic TransfaiRH, pour partager les premières réalisations, et continuer cette dynamique de mutualisation. Si vous souhaitez rejoindre le groupe, contactez-nous...

Encore une fois, merci à la coopérative émi d'avoir accueilli cette première rencontre !

En pratique

Alors, qu'attendez-vous pour rejoindre l'un de ces pôles, ou le cas échéant, impulser le vôtre sur votre "territoire" ?

Nous nous tenons à votre disposition pour discuter de tout cela.

N'hésitez pas à contacter votre délégué·e à l'Union régionale des Scop, ou envoyer vos suggestions par mail.

Les dernières actualités

20 ans de Libre pour Néréide, la coopérative qui fabrique les logiciels autrement !

Depuis 20 ans, la Scop tourangelle Néréide, spécialisée dans la création de solutions de gestion pour les entreprises, conjugue liberté et rigueur. Par son expertise acquise dans le domaine du logiciel libre, la Scop jouit aujourd’hui d’une notoriété et d’un savoir-faire reconnu auprès de ses clients, grands comptes, start-up comme associations ! Sa gouvernance horizontale est par ailleurs un atout pour apporter des solutions innovantes et pertinentes à ses interlocuteurs. Coup d’œil dans le rétro de la coopérative qui fabrique les logiciels autrement !
Lire plus...

"Ce que nous pouvons en Communs", avec la CAE Clara & Clara Bis

« Ce que nous pouvons en Communs »… un thème qui interpelle, tout particulièrement lorsqu’on est entrepreneur·es individuel·les ! Qui plus est dans un secteur, celui de la culture, qui regroupe des activités si diverses… C’est donc le sujet sur lequel a choisi de se pencher la CAE parisienne Clara & Clara Bis pour la 5e édition de sa Journée professionnelle à destination du secteur culturel, organisée en partenariat avec le Ministère de la Culture et la Mairie de Paris, et qui a rassemblé une centaine de participant·es le 30 mai dernier.
Lire plus...

Au Bourgeon Vert fleurit en Scic

Durant tout le week-end du 25 mai, le magasin Berruyer Biocoop Au Bourgeon Vert a fêté officiellement sa transformation en Scic (Société Coopérative d’Intérêt Collectif). Près de 500 sociétaires composent aujourd’hui la coopérative. Un choix de statut qui était évident pour les différentes parties prenantes du projet : cédante, salarié·es, client·es et fournisseurs. Objectif du collectif : cultiver la mixité des personnes, des compétences et des idées pour défendre les valeurs de LA Bio et renforcer son développement sur le territoire !
Lire plus...
prev
next