Scoping fête ses 30 ans !

Success story de ce bureau d'études qui a choisit le statut Scop.

Le Bureau d'Études d'ingénierie Scoping implanté à Massy et basé sur le modèle économique d'une Scop, fête ses 30 ans d'existence. Un bureau d'études qui a su s'imposer sur un secteur très concurrentiel.

 « Nous avons réussi à nous démarquer grâce à notre capacité à réaliser des projets innovants avec des salariés actionnaires extrêmement motivés dans l'entreprise » précise Jean-Marc Morandi, PDG de Scoping. « Signe de notre réussite, nous avons multiplié par 3 notre effectif en 10 ans. Nous étions 14 en 2001, nous sommes aujourd'hui 42 personnes » poursuit Jean-Marc Morandi.

Les 42 salariés de Scoping ont acquis au fil des années une expérience transversale dans la technique et l'économie du bâtiment, ce qui permet à l'entreprise de répondre à des appels d'offres dans des secteurs très variés tels que le social, l'éducation, la culture, le sport et le logement.

Pour réaliser l'ensemble de ces projets, Scoping collabore au quotidien avec des architectes. « Nous sommes le partenaire qui permet aux projets de l'architecte de devenir concrets et performants » insiste Amélia Tiscornia, Directrice de Production de Scoping. De nombreux architectes du collectif French Touch (rassemblement d'architectes français qui se retrouvent pour échanger sur leurs projets et réalisations) ont sollicité les équipes de Scoping tels que Peripheriques (Anne Françoise Jumeau et Marin-trottin) ou l'Agence Beckman-N'Thépé.

Pour répondre aux demandes des architectes, les ingénieurs de Scoping s'attachent de plus en plus aux choix des équipements techniques et des matériaux afin de garantir une faible consommation énergétique ainsi qu'un confort d'usage accru pour le futur bâtiment.

Un bureau d'études au modèle économique pas comme les autres Scoping se différencie également sur le plan économique. Créé en 1982, ce bureau d'études a vu le jour sous le modèle économique des sociétés coopératives et participatives (Scop). Ce système de démocratie dans l'entreprise place l'humain au coeur de l'entreprise, selon le principe une personne égale une voix, ainsi les vingt-quatre sociétaires participent pleinement à la vie de l'entreprise. De plus, les salariés associés détiennent 100 % du capital. Les dix-huit salariés non associés restants sont destinés à également devenir sociétaires dans le futur.

Le modèle économique des Scop a permis aux salariés de ne pas souffrir des conséquences de la crise grâce à une gestion de la richesse en fonds propres.


Source : communiqué de presse de Scoping réalisé par l'agence DELPRAT

Scoping dans les médias