Le réseau des Scop et des Scic

Aujourd’hui, les Scop et Scic sont près de 3 000 en France (2 300 Scop et plus de 600 Scic). Elles représentent au total près de 53 850 salariés pour un chiffre d’affaires cumulé de 4,6 milliards d’euros en 2016.

Soe Stuc et Staff, Le Temps des Cerises, Acome, le Groupe Up (Chèque déjeuner). Photos extraites du livre Ceux qui aiment les lundis © Jean Robert Dantou / CG SCOP / Picturetank

Le réseau des coopératives

En France, les coopératives sont présentes dans tous les secteurs d'activité

Près de la moitié des Scop sont dans le secteur des services et du conseil aux entreprises (46%), une Scop sur 5 est une entreprise de bâtiment (18%), et près d'une Scop sur 7 est une entreprise industrielle (14%). Les secteurs comme le commerce, la culture, la mobilité, l’économie collaborative, la santé, les énergies renouvelables ou encore la petite-enfance ne sont pas en reste.

Les coopératives dans nos régions

Notre Union régionale regroupe 519 coopératives. Elles représentent au total 12 533 salariés pour un chiffre d’affaires cumulé de 1,2 milliard d’euros en 2014.

En 2016, 48 nouvelles coopératives ont vu le jour sur son territoire (Ile-de-France, Centre Val-de-Loire et DOM-TOM).

Si la taille moyenne d'une coopérative est de 30 salariés, la réalité est très disparate : avec une forte proportion de petites structures (moins de 10 salariés) et de très grosses coopératives (plus de 100, voire plus de 500 salariés).

La plus petite a 2 salariés, la plus importante plus de 2 000. 

Contrairement aux idées reçues, seulement 5% des Scop sont issues de reprise d'entreprise en difficulté.
La majorité sont des créations ex-nihilo (78% sur nos régions), des transmissions ou des transformations d'association (17%).

Majoritairement implantées en Ile-de-France, les coopératives sont néanmoins présentes sur tout le territoire français :

  • 407 en Ile-de-France, 
  • 75 dans le Centre Val-de-Loire,
  • 37 dans les DOM TOM.

Aller plus loin

Une Scop, une Scic Kesako ?

La réponse en vidéo en moins de 4 minutes.

Un peu d'histoire

Si le statut Scop a l'air particulièrement bien adapté à notre époque, il n'en est pas pour autant récent. Le premier "contrat d’association de travailleurs" (ancêtre des Scop) date de 1831 ! Plongez dans l'histoire des coopératives et découvrez et les penseurs qui ont nourri la création du mouvement.

Annuaire

440 Scop et Scic sur nos territoires. Trouvez les coordonnées de votre prochain prestataire dans l'annuaire cartographié.

L’organisation du mouvement

L’Union régionale est l’interlocuteur local des coopératives. Elle fait partie du réseau “LES SCOP”.

Une instance nationale : la CGSCOP

La Confédération générale des Scop (Cgscop) est le porte-parole du Mouvement Scop auprès des pouvoirs publics et des acteurs politiques, économiques et sociaux. Elle participe à l’élaboration des textes législatifs et réglementaires qui concernent le droit coopératif. Ses élus siègent au Conseil supérieur de la Coopération et au Conseil économique, social et environnemental (Cese). Enfin, la CG Scop représente ses adhérents auprès de la Commission de l’Union européenne, du Parlement européen et des instances coopératives.
Vecteur de la solidarité inter-Scop, la CG Scop anime et coordonne l’action des instances du réseau : les 12 Unions régionales et les 3 fédérations de métiers.

12 Unions régionales

Les Unions régionales sont les interlocuteurs privilégiés des Scop et des Scic sur les territoires. Ce sont des associations inter-professionnelles qui fédèrent, appuient et conseillent les sociétés coopératives et participatives (Scop et Scic). Elles poursuivent 4 objectifs :

  • représenter et faire connaître les Scop et Scic auprès de leurs partenaires économiques et financiers,
  • favoriser la connaissance mutuelle des coopératives, l’échange d’expériences et la naissance de partenariats,
  • être le lieu d’échanges et de débats sur l’élaboration des grandes orientations du mouvement coopératif régional,
  • encourager et accompagner la création et le développement des entreprises coopératives.

Notre Union régionale des Scop couvre un vaste territoire.

Ile-de-France

L'URSCOP Ile-de-France regroupe 8 départements.

Centre Orléanais

L'URSCOP Centre Val-de-Loire regroupe l’Eure-et-Loir, l'lndre-et-Loire, le Loir-et-Cher et le Loiret.

DOM-TOM

Dans les DOM-TOM, l'URSCOP est présente à la Réunion, la Martinique et la Guadeloupe.

3 Fédérations de métiers

Les entreprises coopératives sont représentées par des fédérations professionnelles dans 3 grandes branches d’activités : bâtiment, communication et industrie graphique, et métallurgie/industrie.
Les fédérations professionnelles représentent leurs entreprises adhérentes auprès des instances économiques et sociales de leur branche d’activité. Elles animent et organisent les échanges professionnels de leurs adhérents. Elles assurent enfin une veille économique et une mutualisation de services liés à leurs métiers.

Fédération des Scop de la communication

Les 230 coopératives adhérentes, de 2 à plus de 200 salariés, exercent dans les tous les métiers de la Communication : conseil en communication, création graphique/ prépresse, Multimédia/Internet, Audiovisuel, Impression/façonnage, Evénementiel, Edition/Presse. 

Fédération des Scop du BTP

Fédération professionnelle représentative et premier réseau de PME indépendantes et participatives du Bâtiment et des Travaux Publics, la Fédération des SCOP du BTP regroupe plus de 40 métiers et dispose de 10 Fédérations régionales assurant un service de proximité quotidien auprès des Coopératives de BTP sur tout le territoire.

Fédération des Scop de l'industrie

Créée en 1981, la Fédération des Scop de l'industrie regroupe 305 Scop dans les secteurs de l'industrie : télécom, électronique, métallurgie, plasturgie, transformation du bois, textile, verrerie, céramique, agroalimentaire...

Vous souhaitez créer une coopérative dans une autre région ? Les coordonnées des autres Unions régionales :