L'histoire du statut Scop

de 1834 à nos jours...

Le réseau des Scop est né il y a plus de 100 ans de la volonté des coopératives existantes. Leurs objectifs : mutualiser les moyens nécessaires à leur développement et défendre leur statut. Un mouvement centenaire mais empreint d’une étonnante modernité. Le mouvement est en constante évolution, il ajuste ses services en fonction des besoins de ses entreprises adhérentes : création d’outils financiers propres, appui juridique, consultant spécialisés, mise en place de partenariat favorisant le développement des coopératives…

Fête de l'enfance au Familistère de Guise

La Scop puise ses origines dans les luttes ouvrières

A la fin du 18e siècle et au début du 19e paysans et ouvriers souffrent du chômage, de l’exploitation et de la misère. De nombreux courants de pensées émergent alors pour imaginer des systèmes qui concilient progrès économiques et sociaux. Le modèle des coopératives de salariés tire son inspiration de bon nombre de penseurs : le Comte de Saint-Simon, Philippe Buchez, Charles Fourier, Robert Owen, Charles Gide... et Jean-Baptiste Godin avec son célèbre Familistère de Guise, lieu de vie et de travail coopératif emblématique en France.

L'atelier de la Scop Les Charpentiers de Paris crée en 1893, une des plus vieilles Scop de France encore existante
L'atelier de la Scop Les Charpentiers de Paris crée en 1893, une des plus vieilles Scop de France encore existante

La naissance de l’ancêtre des Scop

En 1834, l’Association des Bijoutiers en Doré était la première coopérative à voir le jour (sous un statut qui est l’ancêtre des coopératives de production : les associations ouvrières de productions - AOP). et ce malgré l’interdiction légale issue de la Révolution française, la loi Le Chapelier de 1791, qui interdit les corporations.

La Une du premier numéro du journal de la Chambre consultative des AOP

Une première fédération

Le retour progressif à la liberté d’association conduira au vote d’une loi en 1884 autorisant les syndicats. En 1884, elles sont 29 et fondent une chambre consultative, l’ancêtre de l’actuelle Confédération générale des Scop. Centre d’échanges, foyer de mobilisation des énergies, de lobbying extrêmement efficace, la Chambre consultative œuvre auprès des pouvoirs publics pour améliorer les lois en faveur des associations ouvrières de production. Dix ans après, 250 AOP ont vu le jour, regroupant plus de 12 000 travailleurs associés.

Un modèle en croissance

On notera ensuite des pics de croissance autour des événements suivants : 1920 (après la 1ere guerre mondiale), 1930 en raison de la grande dépression et du Krach de Wall Street (octobre 1929), en 1968 avec l’esprit du mois de mai, en 1978 après le vote de la loi sur les Scop.
Depuis 1995, la croissance du nombre de Scop est régulière et ininterrompue dans tous les secteurs d’activité du BTP, de l’industrie et des services.

1997 : la naissance des CAE

Estelle Specklin, "Poupet Pounket", fashion designer, Mulhouse (Alsace). Photo : CGSCOP

Il s'agit d'un cadre sécurisant permettant aux entrepreneurs de tester leur activité. Les CAE accompagnent les entrepreneurs à développer leur projet de manière autonome. Pendant, qu’ils se concentrent sur leur cœur de métier, la CAE assure le suivi administratif, juridique et comptable, dispense des formations commerciale, marketing, etc.

2002 : La naissance des Scic

Enercoop au Festival de la Transition. Cluny, mai 2013.

Il y a plus de 10 ans, le Mouvement Scop s’engage dans une réflexion sur les nouvelles formes de coopératives qui pourraient répondre aux nouveaux besoins de la société et aux nouvelles manières d’entreprendre et d’innover.
Une réflexion partagée est alors engagée avec d’autres pays européens pour aboutir en 2002 à la création du statut Scic en France.

Découvrir l'Union régionale et ses missions

Le rôle de l'Urscop

Fondée par les coopératives elles-mêmes en 1938, l'Union régionale est une fédération inter-professionnelle.

Conseiller les porteurs de projets

277 ! C'est le nombre de nouvelles coopératives ayant vu le jour en 2015 en France. L'Union régionale accompagne tous les porteurs de projets coopératifs sur son territoire.

Accompagner les Scop et les Scic

Formations, ateliers, révision coopérative, financement... Les Scop et les Scic ont accès à un panel de services. 

Promouvoir le statut coopératif

Les mots Scop et Scic ne sont pas encore dans le vocabulaire courant des décideurs économiques, des élus et du grand public mais on y travaille.