En pratique : l'exemple d'UTB

« 10 % de nos effectifs sont en alternance et préparent un diplôme, du CAP au diplôme d'ingénieur, dans tous les métiers d'UTB. Chaque jeune est encadré par un maître d'apprentissage formé et dont la mission est valorisée par l'entreprise. C'est un exemple de transmission des savoirs, dont le bâtiment est fier ! », explique Claire Broussart, directrice des ressources humaines d’UTB.

L'Ecole UTB "Progression ensemble"

Chez UTB, 1e Scop du BTP de France, ce chiffre n’est pas anecdotique. Il est au contraire révélateur d’une stratégie globale menée par l’entreprise, qui mise sur la formation des jeunes pour pérenniser son avenir. Les moins de 35 ans représentent ainsi 40 % des effectifs d’UTB, qui compte près de 1 000 salariés. Une stratégie confortée par la création en 2008 de l’Ecole UTB « Progressons ensemble ». Cela se traduit, sur le terrain, par la vigilance permanente à ne pas séparer les jeunes et moins jeunes dans les équipes, afin qu’ils apprennent à travailler ensemble. L’apprentissage contribue fortement à cette dynamique et favorise ce travail inter-générationnel.

UTB, qui a quadruplé son activité et triplé ses effectifs en une quinzaine d’années, mise en définitive sur l’apprentissage pour renforcer ses équipes et garantir le futur de l’entreprise : « Ces jeunes sont les collaborateurs de demain. Pour nous, l’objectif est clairement de leur apprendre le métier et de les intégrer à long terme », précise encore Claire Broussart. « Il ne faut pas se tromper, car le contrat d’apprentissage est un engagement. Il faut donc non seulement leur apprendre un métier, le leur faire aimer, mais aussi travailler sur la politesse, le sens de l’effort, la ponctualité. Intégrer un jeune impose donc de dégager du temps. C’est pour cette raison que nous avons créé une formation d’une journée pour les maîtres d’apprentissage. », conclut-elle.

La rentrée 2016 des apprentis chez UTB