Terra SA prend de l’envergure en Scop

Le choix de la Scop (Société Coopérative et Participative) n’est pas réservé aux entreprises en difficulté ! La preuve avec Terra SA, bureau d’études et de conseils parisien créé en 1979 par Jacques Desproges et spécialisé dans l’économie de l’environnement.

L’entreprise a été transmise à ses salariés le 10 juillet, leur permettant ainsi de s’impliquer davantage, et de garantir la pérennité de Terra Scop SA.

Une expertise du développement durable et de l’économie circulaire de près de 40 ans

Bureau d’études et de conseils indépendant spécialisé dans le développement durable, la préservation des ressources naturelles et la gestion des déchets depuis 1979 (situé à Paris 19e), Terra bénéficie d’une notoriété et d’une expertise fortes. Parmi ses clients, de nombreux éco-organismes portant la Responsabilité Elargie des Producteurs (REP), l’ADEME, ou encore le Ministère de l’Environnement. Dès les années 80, Terra est intervenu en pionnier sur les problématiques d’écologie industrielle et d’économie circulaire. Depuis les années 2000, ses missions se sont fortement orientées vers l’assistance aux filières REP, lui permettant de multiplier son activité par six.

Un passage de relais construit

C’est au moment de préparer son départ à la retraite il y a deux ans que Jacques Desproges, fondateur dirigeant de Terra SA, a envisagé et chiffré les différentes possibilités de cession de son entreprise. Imaginant rapidement la solution coopérative, proche de ses valeurs, il met en place un comité de pilotage composé de 9 salariés, afin de travailler sur les conditions de transmission de l’entreprise. Ensemble, ils se tournent vers l’Union régionale des Scop, qui va les accompagner sur une approche globale, de l’étude de faisabilité du projet, aux aspects juridiques, financiers et coopératifs de la transmission. Un travail de fond est également mené sur la question de la gouvernance, afin d’assurer à la nouvelle équipe tous les gages de réussite. À l’issue de ces travaux, la future organisation est également décidée : Sébastien Follet, responsable du pôle mesure et analyse, prendra la direction, épaulé de Solène Denos et Etienne Ageneau.

Une nouvelle envergure pour se développer

1 cédant, 36 salariés dont 24 associés : tout le monde s’est engagé pour la réussite de Terra Scop SA. Il faut dire que dès la création de l’entreprise, Jacques Desproges a mis en place un management par l’implication, l’autonomie, la responsabilisation et la confiance. Un terrain favorable à la transmission en Scop, gage de réussite pour les projets de développement que nourrit Terra. L’évolution des réglementations en lien avec la loi sur la Transition Energétique et la Croissance Verte offre à la Scop de nouveaux marchés à conquérir, et de belles perspectives pour 2017, Terra vise un chiffre d’affaires de 3,7 millions d’euros.

Terra Scop en bref

  • Activité : Etudes, conseils, stratégie et analyses dans le secteur du développement durable, de la préservation des ressources naturelles et des déchets
  • Effectif : 36 salariés, 24 associés
  • Clients : Eco-organismes, acteurs institutionnels, collectivités territoriales, ministères, ADEME...