Calice devient le 1er groupement coopératif de France

Depuis le 31 juillet 2014, la Loi ESS autorise la création de groupements de Sociétés Coopératives et Participatives (Scop) pour améliorer la compétitivité du modèle.

Accompagnée par l'antenne Centre Val de Loire de l’Union régionale des Scop, TPC Scop (45) a donc réalisé l'acquisition, avec ses salariés, de l’entreprise Sefard (28), aboutissant à la transformation de cette dernière en Scop. Ensemble, les deux Scop forment Calice, un groupement de 231 salariés dont 213 associés.

Le groupement coopératif : un nouveau dispositif législatif pour changer d’échelle

Depuis juillet 2014, la Loi ESS autorise la création de groupements de Scop pour permettre à celles-ci de changer d’échelle, notamment en se développant sur certains marchés fortement concurrentiels. Concrètement, le groupement de Scop permet d’organiser plusieurs Scop autour d’une « Scop mère » qui peut détenir jusqu’à 51 % de leur capital et de leurs droits de vote, immédiatement ou à l’issue d’un délai de 10 ans en cas de transformation en Scop d’une de ses filiales. Avec ce nouveau dispositif législatif, les Scop peuvent réaliser un véritable « essaimage coopératif » sur l’ensemble de leurs structures ou de leurs acquisitions.

Calice, premier groupement coopératif en France

TPC, ancienne association de conditionnement à façon pour l’industrie cosmétique transformée en Scop en 2008, est une Entreprise Adaptée qui emploie 185 personnes, dont 80 % reconnus travailleurs handicapés, à St Jean de Braye (45). Forte d’une situation économique saine et d’une solide trésorerie, elle souhaite opérer un virage stratégique et vise à réaliser une ou des opérations de croissance externe. Il s’agit pour elle de grandir et de diversifier ses activités pour limiter ses dépendances, dans un esprit de transmission de ses valeurs coopératives à de nouvelles structures.

Aidé dans ses recherches par le cabinet spécialisé en cession acquisition Eurallia Finance, Stéphane Foisy, PDG de TPC Scop, a rencontré en septembre 2015 Thierry Cousin, dirigeant de Sefard à Nogent-le-Rotrou (28), entreprise spécialisée dans la fabrication de ressorts, employant 50 salariés. Ce dernier, ayant vécu la cession de sa première entreprise et en ayant mesuré les impacts, a immédiatement adhéré au projet de TPC Scop. Il avait déjà réfléchi à la transmission aux salariés, mais la valorisation importante de l’entreprise rendait l’opération difficile. Dans cette nouvelle configuration, les éléments étaient réunis pour créer le groupement coopératif Calice, désormais riche de 231 salariés dont 213 salariés associés.

ZOOM - Un montage en 3 étapes

1 - Rachat par TPC Scop de la société Sefard

2 - Transformation de Sefard en Scop

3 - Adhésion des Scop TPC et Sefard au groupement coopératif Calice

Calice : premier groupe coopératif

Calice est le premier groupement de Scop, avec 231 salariés dont 213 salariés associés. Officialisé le 31 mai, il est le résultat du rachat de Sefard, entreprise de construction métallique et mécanique, par TPC, Scop de conditionnement sur le marché de la cosmétique. 

  • Zoom sur une coopérative

Une opération innovante sans précédent

Accompagnée par l’antenne Centre Val de Loire de l’Union régionale des Scop, TPC Scop a pu réaliser l’acquisition, avec ses salariés, de Sefard. L’appui et l’investissement de l’Union régionale se sont révélés déterminants dans le montage de ce dossier innovant. Elle a notamment apporté son expertise en termes juridiques, pour faciliter la compréhension de textes de loi récents, mais aussi lors des tours de tables financiers, pour expliquer aux banques ce nouveau dispositif. TPC, forte de l’appui du Conseil régional dans ce montage global de 2 millions d’Euros, a tenu à mobiliser les outils de l’ESS et les outils financiers du Mouvement coopératif auprès des banques classiques. Les garanties ont ainsi pu être minimisées.

Les objectifs sont désormais de faire vivre Sefard Scop tout en amenant ses salariés à prendre leur autonomie, et de les accompagner dans cette nouvelle étape par la formation des nouveaux associés, et, bien sûr, d’appuyer le groupement coopératif Calice dans son développement. À moyen terme, Stéphane Foisy ne cache pas son souhait de faire entrer d’autres sociétés au groupement, afin d’essaimer davantage les valeurs coopératives qui lui sont chères.

Un événement en présence des élus

Jeudi 7 juillet, environ 50 personnes étaient réunies dans les locaux de Sefard Scop à Nogent-le-Rotrou, en présence de Nacer Meddah, Préfet la Région Centre Val de Loire, de Harold Huwart, vice-Président délégué au développement économique, à l'économie sociale et solidaire et à l'agriculture à la Région, de Françoise Fagois, directrice de l'Union régionale des Scop d'Ile-de-France, Centre Val de Loire, DOM-TOM et des partenaires financiers et techniques ayant permis au groupement Calice de voir le jour (Centre Actif, le Crédit Coopératif, HSBC, la Confédération générale des Scop...). Après la visite des locaux de l'entreprise, spécialisée dans la fabrication de ressorts, les participants ont découvert l'histoire de la naissance du groupement coopératif Calice à travers une vidéo, en introduction aux interventions de Stéphane Foisy, PDG de Sefard Scop et TPC Scop, de Françoise Fagois, suivies de celles d'Harold Huwart et Nacer Meddah.

50 personnes réunies pour la visite de Nacer Meddah, Préfet de Région, et Harold Huwart, vice-président à la Région délégué à l'économie et à l'ESS, dans les locaux de Sefard Scop pour célébrer la création du groupement cooépératif Calice
L'ancien et le nouveau dirigeant de la Scop Sefard, Thierry Cousin et Stéphane Foisy, expliquant l'opération aux élus
Après la visite des locaux, visionnage du film sur le groupement Calice, réalisé par la Scop Oonops
Après la visite des locaux, visionnage du film sur le groupement Calice, réalisé par la Scop Oonops

Visite de Nacer Meddah, Préfet de Région, et Harold Huwart, vice-président délégué au développement économique, à l'économie sociale et solidaire et à l'agriculture à la Région

Calice, 1er groupement coopératif de France, est une innovation sociale très pragmatique qui a rendu possible le rachat d'une entreprise saine par ses salariés. Stéphane Foisy, PDG Sefard Scop - TPC Scop

Vous avez relevé le challenge de la crédibilité par rapport au regard porté sur ce modèle particulier qu'est la Scop. Nacer Meddah, Préfet de Région