Les Scop poursuivent leur développement malgré un contexte difficile

Communiqué de presse, 13 novembre 2014

Plus de Scop, malgré le ralentissement de la création d'entreprises.

Alors que la création d'entreprises a reculé

  • en Ile-de-France, de 11% entre 2010 et 2013* (-13,6% concernant la création d'entreprise « pluripersonnelles »), la création de Scop a augmenté de 7% sur la même période.
  • dans le Centre, de 3,6% entre 2010 et 2013* (-14,6% concernant la création d'entreprise « pluripersonnelles ») la création de Scop a doublée sur la même période.
  • en Haute-Normandie, de 0,2% entre 2010 et 2013* (-13,5% concernant la création d'entreprise « pluripersonnelles ») la création de Scop a augmenté de 60% sur la même période.

Un modèle qui correspond aux aspirations actuelles de la société

Cette dynamique coopérative est la preuve que ce modèle correspond aux aspirations de la société actuelle. Un nombre croissant d'entrepreneurs recherchent un statut qui donne plus de place aux salariés dans l'entreprise, les implique dans les décisions et redistribue équitablement les richesses produites.

L'Urscop au cœur des territoires pour promouvoir le statut

Cette dynamique coopérative est aussi le fruit d'un travail quotidien de l'Union Régionale des Scop (URSCOP), soutenue par les collectivités locale, pour promouvoir le statut coopératif. Chaque année, l'URSCOP accueille plus 1 000 créateurs et étudie près de 200 dossiers pour plus de 70 coopératives créées sur l'ensemble de nos régions.

Les collectivités s'engagent pour le développement des Scop

Le développement de l'emploi sur les territoires est une priorité pour les collectivités. Les réponses apportées par l'Economie Sociale et Solidaire (ESS) sont regardées de près car elles conjuguent performances économiques et sociales.

La Région Ile-de-France, le Conseil Général du Val-de-Marne et la Ville de Paris soutiennent particulièrement le développement des coopératives et ont contracté depuis plusieurs années un partenariat avec l'Union Régionale des Scop.
ACTUALITÉ : Signature de deux nouvelles conventions entre l'URSCOP et le département de la Seine Saint Denis et de l'Essonne.

La Région Haute-Normandie soutient particulièrement le développement des coopératives et a contracté depuis plusieurs années un partenariat avec l'Union régionale des Scop.
En 2011, la région développe le dispositif Région coopérative pour soutenir financièrement les nouvelles coopératives.

La Région Centre soutient particulièrement le développement des coopératives et a contracté depuis plusieurs années un partenariat avec l'Union régionale des Scop.
En 2012, la région développe le dispositif financier CAP Scop pour soutenir financièrement les nouvelles coopératives.
NOUVEAUTE 2013 : Le département d'Indre et Loire a ouvert son dispositif financier Atout 37 aux coopératives.

Plus pérennes

Les Scop et les Scic s'avèrent être des entreprises plus pérennes que les entreprises classiques. En effet, leur taux de pérennité à 3 ans est de 77 % contre 65 %** pour l'ensemble des entreprises françaises, et leur taux de pérennité à 5 ans est de 63 % pour seulement 50 % en moyenne en France.

Une loi pour aller plus loin

La loi relative à l'ESS a été définitivement adoptée le 21 juillet à l'Assemblée Nationale. Plusieurs mesures pour le développement des Scop y figurent. Notamment la création d'un statut de Scop d'amorçage, une novation juridique qui facilitera les transmissions de PME saines à leurs salariés. En effet, ce statut prévoit un délai de 7 ans pour que les salariés deviennent majoritaires au capital de l'entreprise qu'ils souhaitent reprendre, évitant ainsi les fermetures d'entreprise saine faute de repreneur. Afin d'anticiper ces situations, le législateur a également prévu un droit d'information des salariés.

Autre mesure : la possibilité de créer des groupements de Scop. Alors que les sociétés de capitaux peuvent librement croiser leurs participations, ce n'était pas le cas pour les sociétés de personnes. À l'heure où les rapprochements et la constitution d'entreprises de taille intermédiaire sont indispensables pour se développer sur certains marchés fortement concurrentiels, ces groupements permettront aux Scop de changer d'échelle et de répondre plus globalement aux besoins des clients et aux attentes des utilisateurs.

A propos de l'URSCOP

L'URSCOP est un réseau d'accompagnement et d'appui dédié aux entreprises coopératives (Scop, Scic). Elle les fédère et représente leurs intérêts. Elle propose à ses adhérents un suivi personnalisé sur les questions stratégiques, économiques, juridiques, financières, RH..., des formations et des cycles d'échanges sur des thématiques coopératives mais aussi et plus généralement, concernant la gestion d'entreprise. L'URSCOP accompagne tous les entrepreneurs dans leurs projets de création, de reprise et de transmission d'entreprise en coopérative. Enfin, l'URSCOP a également une mission de communication et de lobbying régional.

Contacts presse

Kattia Mendiguetti · kattia@relationpresse.com
Alexandra Renaud · alexandra@relationpresse.com

33 rue du Faubourg Saint-Antoine, 75011 Paris
Tél. 01 71 70 38 38

Une Scop ?

La Scop (société coopérative et participative) a la particularité d'appartenir à ses salariés associés majoritaires (ils détiennent au minimum 51% du capital et 65% des droits de vote).

Les décisions fonctionnant sur un principe démocratique, tout salarié associé détient une voix lors des Assemblées Générales, quel que soit le montant de son capital.
Impliqués, écoutés, ils sont aussi motivés par le système de répartition équitable de la richesse produite (entreprise, capital, salariat) : en moyenne, les Scop redistribuent 40% des résultats à leurs salariés.

Les Scop démontrent les vertus d'une économie organisée sur la durée.

De belles histoires de Scop ?

Dirigeants, créateurs ils témoignent de leur aventure coopérative. Découvrez leurs histoires...