Haute-Normandie : 28 salariés reprennent leur entreprise en Scop !

L'entreprise Sic devient AMGE Industrie

Le Havre, le 27 juin 2013 - A l'issue de huit mois de redressement judiciaire, 28 des salariés de l'entreprise Sic ont convaincu le tribunal de commerce de leur accorder la reprise d'une partie de l'activité. Ainsi, en avril la Scop (société coopérative et participative) AMGE Industrie est née.

En octobre 2012, la crise économique que connaît le secteur de l'industrie automobile a conduit SIC au redressement judiciaire malgré les actions commerciales de l'entreprise visant à diversifier sa clientèle. Sans proposition de plan de continuation par les actionnaires, les salariés de l'entreprise ont contacté en novembre 2012 l'Union régionale des Scop de Haute-Normandie. Dès l'élaboration d'un plan économique viable, le projet a été présenté aux salariés. À l'unanimité les salariés ont décidé de s'investir pour le maintien et la pérennisation de l'activité de l'entreprise.

« Nous sommes fiers d'avoir réussi à mener à bien un tel projet. À nos yeux, il n'était pas envisageable de voir notre entreprise fermer alors qu'il existe des marchés porteurs encore inexplorés » soutient Guillaume ADE, Gérant d'AMGE industrie.

Pour réussir ce défi, les 28 salariés ont su s'entourer de partenaires de qualité tels que le réseau Scop, la Région Haute-Normandie et le Crédit Coopératif.

Dès le 4 avril, les salariés sont devenus actionnaires de leur entreprise. Selon les principes Scop, ils détiennent la majorité du capital et des droits de vote. Ils sont également motivés par une répartition plus équitable des bénéfices : en moyenne, les Scop redistribuent 40% des résultats à leurs salariés.

Une Scop ?

La Scop a la particularité d'appartenir à ses salariés associés majoritaires (ils détiennent au minimum 51% du capital et 65% des droits de vote).
Les décisions fonctionnant sur un principe démocratique, tout salarié associé détient une voix lors des Assemblées Générales, quel que soit le montant de son capital. Impliqués, écoutés, ils sont aussi motivés par le système de répartition équitable de la richesse produite (entreprise, capital, salariat) : en moyenne, les Scop redistribuent 40% des résultats à leurs salariés. Les Scop démontrent les vertus d'une économie organisée sur la durée.

À propos de SIC

AMGE Industrie Sic

(nouvellement AMGE industrie)

Créée en 1963, SIC est une entreprise industrielle de fabrication de structures métalliques. Basée à Mélamare près du Havre, elle s'est spécialisée, au fil des années, dans la fabrication et la vente de cloisons industrielles tout en développant la pose de ses produits chez ses clients. Chaque année l'entreprise fabrique 250 000 m² de cloisons. Depuis le 16 avril 2013, l'entreprise est devenue une Scop sous le nom de AMGE industrie et prévoit un chiffre d'affaires de 6 millions d'euros.

A propos de l'Urscop

L'URSCOP est un réseau d'accompagnement et d'appui dédié aux entreprises coopératives (Scop, Scic). Elle les fédère et représente leurs intérêts.
Elle met en place pour elles un suivi personnalisé sur les questions stratégiques, économiques, juridiques, financières, RH..., des formations et des cycles d'échanges sur des thématiques coopératives mais aussi et plus généralement, concernant la gestion d'entreprise.

L'Urscop accompagne tous les entrepreneurs dans leurs projets de création, de reprise et de transmission d'entreprise en coopérative.

L'Urscop a maintenant une antenne en Haute-Normandie, hébergée par son partenaire Haute-Normandie Active.

A propos du dispositif

Région Haute Normandie

Région Coopérative

lancé par la Région Haute-Nomandie en 2011.
Ce soutien, proposé par la Région Haute-Normandie, est destiné aux créateurs et repreneurs sous statut Scop ou Scic, sous la forme d'une subvention à hauteur de leur mise au capital. La participation minimum est de 500€ par salarié-sociétaire. La Région verse au maximum 5 000€ par salarié (plafonné à 100 000€ par Scop).

Ainsi, la Région Haute-Normandie a apporté son soutien à AMGE dans le cadre de son dispositif Région coopérative, allouant 78 500 € répartis entre les salariés associés.

Conférence de presse et visite

Découvrez le reportage photos au sein d'AMGE Industrie et les retombées presse de cette matinée.

La reprise de l'entreprise par les salariés

Les cadres de l'entreprise ont contacté l'Union régionale des Scop en Novembre 2012 dans le but d'entreprendre un plan de cession. Après le dimensionnement d'un projet économiquement viable, le plan a été présenté aux salariés en décembre 2012.
A l'issue d'une période de réflexion et d'appropriation du projet des salariés, il est clairement ressorti que ceux-ci souhaitaient s'investir pour le maintien de l'entreprise et désiraient prendre part aux orientations stratégiques visant à pérenniser et développer SIC.