135 salariés reprennent leur entreprise en Scop

et l'entreprise Hisa devient ainsi la plus grande Scop de Haute-Normandie.

A l'occasion de l'Assemblée générale de transformation, Yves Maugard, le cédant, recevait Benoit Hamon, Ministre délégué à l'économie sociale et solidaire et de la consommation, Alain Le Vern, Président de la région Haute-Normandie, Charles-Henri Montaut, Président de l'Urscop et de la Scop UTB.

Ils ont fait le choix de la Scop

pour préserver leur indépendance et assurer la pérennité de leur entreprise,

Un choix qui s'est vite imposé comme le seul répondant aux attentes à la fois des salariés et du cédant.
"J'ai pensé et clamé depuis longtemps que l'entreprise devait appartenir aux entrepreneurs et non à des investisseurs-spéculateurs qui n'ont pas la notion de l'entreprise, qui ne vivent pas l'entreprise. Le constat que je fais aujourd'hui va encore plus loin. Je pense que l'entreprise doit appartenir à ceux qui y travaillent". C'est avec ses mots qu'Yves Maugard, fondateur et PDG d' Hisa, entreprise havraise d'ingénierie industrielle, a clôturé son discours lors de l'Assemblée générale constitutive de la Scop, organisée le 30 novembre dernier et honorée de la présence de Benoît Hamon, Ministre en charge de l'ESS.

Yves Maugard cèdera prochainement les rênes de l'entreprise à ses 135 salariés -dont 115 associés- qui ont massivement adhéré au projet. Ce dernier a été accompagné pendant près d'un an par l'Union régionale des Scop d'Ile-de-France et de Haute-Normandie, et a également bénéficié du dispositif « Région coopérative », porté par la Région Haute-Normandie.

Plus d'infos sur la transformation d'Hisa en Scop

A propos d'Hisa

Créé en 1987, HISA ingénierie est un groupe de bureaux d'études qui offre des prestations de services pour l'industrie. Le groupe génère un chiffre d'affaires annuel de 8 millions d'euros et réalise plus de 350 projets chaque année dans des domaines aussi variés que le pétrole, la chimie, la pharmacie, la papeterie, l'agroalimentaire, l'automobile...

A propos du dispositif Région Coopérative

lancé par la Région Haute-Nomandie en 2011

Ce soutien, proposé par la Région Haute-Normandie, est destiné aux créateurs et repreneurs sous statut Scop ou Scic, sous la forme d'une subvention à hauteur de leur mise au capital. La participation minimum est de 500€ par salarié-sociétaire. La Région verse au maximum 5 000€ par salarié (plafonné à 100 000€ par Scop).

A propos de la transformation en Scop

L'Urscop travaille avec Yves Maugard, le cédant, et ses conseillers depuis une année : évaluation de l'entreprise, identification des futurs dirigeants, montage financier envisagé, recherche de partenaires financiers, réflexion avec les cadres dirigeants, présentation à l'ensemble des salariés...

A propos de l'Urscop

L'URSCOP est un réseau d'accompagnement et d'appui dédié aux entreprises coopératives (Scop, Scic). Elle les fédère et représente leurs intérêts.
Elle met en place pour elles un suivi personnalisé sur les questions stratégiques, économiques, juridiques, financières, RH..., des formations et des cycles d'échanges sur des thématiques coopératives mais aussi et plus généralement, concernant la gestion d'entreprise.

L'Urscop accompagne tous les entrepreneurs dans leurs projets de création, de reprise et de transmission d'entreprise en coopérative.

L'Urscop a maintenant une antenne en Haute-Normandie.