Prix Créatrices d'avenir

Promouvoir la capacité des femmes à entreprendre est l'un des objectifs premiers du concours « Créatrices d'Avenir ». A la clé, 6 prix pour une dotation maximum de 24 000€. 

Créatrices ou repreneuses de Scop ou de Scic, vous avez jusqu'au 30 septembre pour postuler !

Avec le concours « Créatrices d'avenir », Île-de-France Active (IDFA) souhaite valoriser et encourager la création/reprise d'entreprises par les franciliennes. Et prouver ainsi le formidable potentiel de croissance et d'emploi qu'elles représentent.

Acteur de référence de la finance solidaire, membre du réseau national France Active, IDFA coordonne 8 associations départementales franciliennes. En 2011, l'association a financé plus de 1.000 entreprises, créant ou sauvegardant 4.500 emplois. En 2011, 43 % des projets de création financés par IDFA étaient portés par des femmes.

6 prix, 24.000€ à la clé

Le prix de l'innovation technique ou scientifique
Récompensera une dirigeante d'entreprise ayant innover dans les secteurs technique et scientifique.

Le prix de l'entreprenariat citoyen dans les quartiers 
Récompensera une entreprise implantée dans un quartier de la politique de la ville ou portée par une dirigeante issue de ce territoire.

Le prix de l'exportation
Récompensera une d'entreprise ayant confirmé un développement de son activité sur un ou des marchés extérieurs

Le prix de la très petite entreprise
Récompensera une entreprise œuvrant dans le secteur des commerces et services de proximité

Le prix du développement durable et de l'ESS
Récompensera une dirigeante d'entreprise qui a développé des pratiques responsables et/ou travaille dans le secteur de l'économie sociale et solidaire

Le prix des métiers traditionnellement non féminin
Récompensera une dirigeante d'entreprise exerçant un métier majoritairement pratiqué par des hommes.

Qui peut postuler ?

Sont éligibles les entreprises :

  • Portées par des femmes en Ile de France,
  • Créées ou reprises depuis le 1er janvier 2010 et ayant la possibilité de présenter un premier bilan comptable au 30/09/2013
  • Majoritaire ou dont au moins 50% des parts, sont détenues par la gérante, dans le cas des sociétés,
  • Ayant bénéficié d'un accompagnement à la création d'entreprise par un réseau professionnel de l'accompagnement et/ou du financement.
  • Toutes structures éligibles qui permettent l'obtention d'un numéro de SIRET : SA, SARL, microentreprise, association, coopérative, etc

Les critères

Lors des processus de sélection des dossiers, le jury sera attentif à divers critères.

Profil entrepreneurial et montage du projet
Ici compteront le parcours professionnel de la candidate, sa capacité à entreprendre et développer son projet, sa motivation, son dynamisme, sa créativité, l'adéquation expérience/personne/projet, sa capacité à mobiliser des compétences externes.

Viabilité économique et financière
Seront considérés des critères de réalisme économique, perspectives d'évolution et de création d'emploi, de stratégie commerciale, d'équilibre des éléments financiers, les perspectives de développement et de pérennisation.

Critère spécifique au prix :
Pour chaque catégorie de prix, des critères spécifiques seront pris en compte. Celui-ci aura une importance supérieure par rapport aux critères généraux.
Par exemple pour LE PRIX DES METIERS NON TRADITIONNELLEMENT FEMININ, une attention particulière sera portée sur le % de femmes œuvrant dans le secteur : taux de féminisation
Pour le prix de l'ENTREPRENARIAT CITOYEN DANS LES QUARTIERS, pourront candidater les femmes résidant ou ayant installé leur entreprise dans un territoire dit politique de la ville. Consulter l'atlas suivant pour plus d'information : SIG