#ScopetScicSolidaires

Les initiatives d'entraide et les bonnes pratiques des Scop et Scic d'Ile-de-France, Centre-Val de Loire, DOM-TOM

Face à la crise sans précédent générée par la propagation du Covid-19, un certain nombre de mesures économiques et juridiques ont été mises en place ces dernières semaines pour tenter de soutenir les Scop et Scic, au mieux, dans cette période instable et complexe.

Dans ce contexte, nous souhaitons partager des initiatives d'entraide, innovantes, des bonnes pratiques et des appels à solidarité, parmi tant d'autres, que les Scop et les Scic de notre Union régionale ICD mettent en œuvre, pour garder le cap. 

Artefacts et CEFIM (45 et 37)


Les stagiaires de la formation Découverte des métiers du numérique co-animée par l'AFPP de Touraine, le CEFIM et la CAE Artefacts, ont mis en place, dans le cadre des modules animés par Artefacts, une plateforme collaborative, Le Bonfinement. Ce site permet de partager ce que le confinement a de créatif et de solidaire ! Une plateforme participative où l'on retrouve des initiatives créatives, des récits de confiné.e.s ou encore des solutions d'entraide locale.

La cachette de Paris (75)

Pendant que la Cachette de Paris, spécialiste des visites et jeux de pistes dans Paris, est fermée, elle propose chaque semaine une sélection de quelques articles du blog de son guide Théo, "Caché dans Paris". L'occasion de découvrir des lieux et anecdotes insolites de Paris depuis chez vous en attendant de pouvoir sortir !
Retrouvez la sélection sur la page Facebook de la Scop !

Crédit photo : Stéphanie Tétu/CG Scop

Les Maçons parisiens (91)

Début avril, les Maçons Parisiens ont délivré 720 masques FFP2 de leur stock à l’hôpital Jacques Cartier à Massy, afin de contribuer à l’effort important fourni par le personnel hospitalier face à la crise du COVID-19. Une belle action de solidarité !

Dire le travail (75)

La Scic Dire le travail lance un appel à témoignages sur "dire le travail en temps de confinement".


Contraint de travailler à domicile, contraint de ne plus travailler, contraint de travailler à l’extérieur malgré les risques : que devient votre travail en ces temps de confinement ? En « télé travail » plus ou moins forcé, en « chômage technique » plus ou moins complet, en « travail indispensable »...
À vous la parole pour raconter le réel de votre travail, vos bricolages pour tenir le coup, vos astuces pour vous en sortir, vos affres, vos fiertés.


Vous souhaitez apporter votre témoignage ? L’anonymat est possible, et il n’est pas nécessaire de citer votre employeur. L’ensemble de cette démarche, pour toutes celles et tous ceux qui y participent, est bénévole.
Toutes les infos sont à retrouver ici !

France Barter (75)

Persuadés que l'entraide est importante et qu’au sortir de la crise, les entreprises vont avoir besoin de financement de trésorerie, France Barter offre pendant tout le mois d'avril l'adhésion annuelle aux nouveaux membres désireux de rejoindre sa communauté d'échange inter-entreprises. Les dirigeants d'entreprises peuvent se créer un compte gratuitement sur la marketplace en renseignant leurs offres et leurs besoins, la Scop les accueillera sur le réseau pour organiser les mises en relation.
www.francebarter.coop

Groupe Up (92)

Le Groupe Up répond à la demande de L’État et mobilise ses équipes pour émettre d’urgence 1,6 million de chèques de services alimentation & hygiène afin de venir en aide aux personnes sans domicile et sans ressources. Le Chèque de Services est un chèque d’accompagnement personnalisé, qui permet d’apporter une aide financière immédiate et contrôlée aux personnes vulnérables pour des dépenses de première nécessité : alimentation et hygiène. La distribution est coordonnée par les services de L’État et assurée par le maillage public et associatif et les centres communaux d’action sociale. Lire la suite

EBS Le Relais Val de Seine (78)


La couturière Élodie et Brigitte, salariée du Relais EBS Val de Seine, ont réalisé des masques pour que l'entreprise voisine Le Relais EBS Espérance puisse poursuivre son activité dans de bonnes conditions. Merci à elles !

CEFIM (37)

Le CEFIM s’inscrit dans le mouvement de solidarité en répondant à l’appel des #makers du 37. Grâce aux imprimantes 3D de l'école, des masques sont imprimés pour les personnes à risque : aides soignant.e.s, forces de l'ordre, employé.e.s de centres commerciaux, EHPAD, et autres...

La MedNum (93)

La Scic MedNum, coopérative nationale des acteurs du numérique, accompagne les transitions numériques des territoires. Ses 70 sociétaires, et 4 500 acteurs sur le territoire ont pour ambition que chaque français bénéficie des opportunités offertes par le numérique. Partant du constat qu'1 français sur 5 ne sait pas se servir d'Internet et des outils numériques, et que cette période de confinement allait représenter pour eux une gêne considérable, la MedNum a lancé, avec le Secrétaire d’État chargé du Numérique, la plateforme www.solidarite-numerique.fr.

Besoin d'aide pour vos démarches du quotidien en ligne ? En complément, des médiateurs numériques vous accompagnent du lundi au vendredi de 9h à 18h au 01 70 772 372

Freebulle (37)

La plateforme Freebulle, incubée chez Alter'Incub, offre aux héros du quotidien le temps de garde de leurs enfants, pour toutes celles et tous ceux qui n'ont pas d'autres choix, notamment le personnel soignant.
Les parents qui le souhaitent peuvent les aider en se rendant disponibles. En échange, ils cumulent du temps de garde qu'ils pourront utiliser plus tard !
Ce système d'entraide gratuit est accessible via l'appli Freebulle, disponible sur :
et
Pour limiter tout risque de propagation du virus, Freebulle a édité un protocole de précautions, et a fait fabriquer des masques pour les adultes comme les enfants.
Elle a également mis en ligne un petit tutoriel d'utilisation de son appli, à découvrir ici !

Mell'Pop (45)

L'association Mell'Pop (incubée chez Alter'Incub en vue d'une transformation en Scic) a pour ambition de faire revivre Melleroy, un village du Gâtinais dont le dernier commerce avait fermé en 2016, grâce à sa maison citoyenne. Depuis le début du confinement, son épicerie se mobilise pour offrir à ses 500 habitants une alimentation de qualité, en proximité, et pour maintenir un lien social, essentiel en zone rurale, dans le respect des gestes barrière bien entendu.
Toutes les semaines, les bénévoles de "Chez Mell'" proposent ainsi du pain, des produits secs et frais, volailles, et fruits et légumes de producteurs et artisans locaux, en circuit court.
L'épicerie est ouverte les mardis, jeudis & samedis de 9h30 à 11h en fonction des disponibilités des bénévoles.
epiceriechezmell@gmail.com / 06 08 53 25 34 / 02 38 28 88 57

Plateau urbain (75)

Depuis le début du confinement, plus de 1 300 repas sont préparés par jour aux Grands Voisins pour être distribués aux personnes en situation de grande précarité à Paris.

Les Grands Voisins, c'est l'occupation temporaire des 3,2 ha de l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul, au cœur de Paris, depuis 2015. Cet espace partagé à vocation sociale, culturelle et artistique, cohabite avec le chantier du futur éco-quartier qui verra le jour en 2023.
La Scic Plateau Urbain est co-gestionnaire des lieux temporaires et des activités transitoires, avec l'association Aurore.
Vous souhaitez devenir bénévole aux Grands Voisins pendant le confinement ? Inscriptions ici

Photo : Anthony Charoy / Plateau Urbain

Ô ptit vrac (37)

Pour privilégier la sécurité de ses clients et limiter la propagation du virus, l'épicerie coopérative, à Amboise, a mis en place un système de drive. Les deux co-gérantes préparent les commandes, selon un protocole de désinfection très strict. Un écran de protection, fabriqué par un ESAT, fait barrière au virus sur le comptoir où les clients peuvent venir retirer leurs commandes. L'épicerie bio propose également un système de livraison, dans un rayon de 15 km autour d'Amboise, réservé en priorité aux personnes fragiles et aux personnels soignants.

Commandes par mail et par téléphone au 02 47 79 07 93

Photo : La Nouvelle république

Gâtinais en transition (45)

Gâtinais en transition a rejoint l’initiative citoyenne nationale Visières solidaires. L’association continue son action, malgré la fermeture des locaux du fabLab le 16 mars. Grâce à l’impression 3D, environ une vingtaine de visières de protection, destinées aux personnels soignants du CHAM d’Amilly, sont fabriquées chaque jour. 

L’association Gâtinais en transition, qui porte le projet du Campus Numérique à Montargis, est incubé chez Alter'Incub depuis un an.

Si d’autres personnels soignants (médecins, dentistes, ambulanciers), mais aussi caissières, agents municipaux... ont besoin de visières dans le Loiret, n’hésitez pas à les joindre, par mail, ou par tél : 06 86 26 02 83.

NAHé Cosmétiques (91)

La Scop NAHé Cosmétiques, spécialisée dans la fabrication de cosmétiques naturels, solides et végan sous la marque Pachamamaï, se mobilise ! Une partie de sa production est désormais dédiée à la fabrication de gel hydroalcoolique à destination des hôpitaux et des établissements de santé mais aussi des particuliers (vente prochaine en boutiques et sur leur site Internet). Elle a également déjà fabriqué 30 000 masques lavables en tissu pour les habitants des Molières, où se situe ses laboratoires. Ces masques sont distribués en porte à porte par une équipe municipale mobile depuis le 18 avril, à raison de 2 masques par personnes, adultes et enfants. Un partenariat local, durable, et solidaire dont la commune est fière !