Une actualité chargée pour l'Union des forgerons

L’Union des Forgerons, Scop emblématique du réseau créée il y a plus de 100 ans, a été mise à l’honneur par deux fois ces dernières semaines.

Conquérir de nouveaux marchés

L’Union des Forgerons, qui compte une centaine d’employé·e·s, est la dernière forge indépendante d’Ile-de-France. La Scop fabrique des pièces en acier, en aluminium, en inox ou en cuivre, notamment pour les secteurs de l’aérospatiale, de l’aéronautique et du nucléaire.

Le 15 juin dernier, la Scop a inauguré sa nouvelle usine et son nouvel équipement. Des centaines de personnes et plusieurs personnalités du département et de la région étaient présentes pour cette inauguration. Fin 2017, la Scop a réalisé des investissements massifs dans des nouvelles machines (presse et laminoir circulaire) et un nouveau bâtiment. Cet investissement de 30 M€ devrait permettre à la Scop d’accepter des commandes qu’elle ne pouvait pas honorer auparavant et de conquérir des nouveaux marchés. Grâce à cet investissement, elle vise une croissance à deux chiffres dans les prochaines années.

Dessiner l’Essonne à l’horizon 2040

Le 26 juin dernier, Jean-Léry Lecornier, le Président-Directeur-Général de l’Union des Forgerons, a participé à la conférence « Essonne Terre d’Avenir » à la CCI de l’Essonne, qui a réuni des dirigeants d’entreprises essonniennes, des créateurs de start-up et des experts.

Plus particulièrement, Jean-Léry Lecornier a animé la table ronde « Dessiner l’Essonne à l’horizon 2040 » en compagnie d’Antoine Breuil, président fondateur de la Scop Samouraï Coop. Cette table ronde avait pour objectif de se pencher sur les secteurs d’activités les plus dynamiques d’Essonne et de détailler les grandes tendances à venir dans ces secteurs.
Deux beaux exemples de mise en valeur de nos Scop !

Essonne : 30 M€ d’investissement pour le fleuron industriel de Méréville