Créer un produit en mode startup agile ?

Réponse était donnée à la conférence animée par Digicoop à l'occasion de l'événement Agile en Seine 2017 organisé au Centre de conférence Microsoft (Issy les M.) ce 20 septembre.

Digicoop s’est créée sous statut Scop en 2015. Elle aide les entreprises à se transformer pour devenir plus collaboratives afin d'améliorer l'efficacité et la cohésion des équipes.

Elle emploie actuellement 4 salariés, dont 3 co-fondateurs ingénieurs en informatique et un directeur commercial qui les a rejoints cette année.

Le 20 septembre dernier, Digicoop était présente à la Conférence Agile en Seine à Issy les Moulineaux.
Pour cette première édition, 21 conférences étaient prévues, parmi lesquelles celle proposée par Digicoop sur le thème « Comment créer son produit en mode startup agile ? ».
L’occasion pour la Scop, créée en 2015, de se faire connaître auprès des coachs agiles en mission dans les PME et grands groupes, et de présenter Kantree, son outil de collaboration et de gestion de projet. Tout au long de la journée, Maxime Bouroumeau-Fuseau et Bruno Alcaras ont pu répondre aux questions des coachs sur un stand dédié.

Retour en images sur Agile en Seine

En savoir +

Digicoop a été créée en Scop suite aux expériences professionnelles passées de ses trois fondateurs.

« Après avoir eu quelques expériences dans différents secteurs (web, jeu vidéo), nous nous sommes retrouvés ensemble en tant que principaux responsables du développement dans une startup parisienne. Celle-ci avait levé 1 million d'euros et constituait ses équipes. Si nous avons énormément apprécié l'énergie et l'ambition folle propre au monde des startups, nous avons constaté après quelques années dans cette entreprise que beaucoup de décisions prises par les actionnaires l'étaient trop souvent en désaccord avec la volonté des équipes. Ce désaccord reposait souvent sur des intérêts divergents : un actionnaire de startup espère une revente rapide pour faire sa plus-value alors qu'un salarié espère pérenniser l'entreprise.
De là est venu notre envie de créer une Scop, pour que les décisions soient prises par les équipes
 », explique Sébastien Hut, co-gérant.