Objectif 2020 : 70 000 emplois coopératifs

Jacques Landriot revient dans Le Monde sur les objectifs de développement du Mouvement coopératif.

«A partir de 2017, la force des sociétés coopératives et participatives va se déployer dans la transmission d’entreprise et le développement international »

déclare le nouveau président de la Confédération générale des SCOP, Jacques Landriot, ex-président du groupe UP (ex-Chèque déjeuner) qui a succédé à Patrick Lenacker en octobre. Son objectif : atteindre 70000 emplois coopératifs d’ici à 2020.

Il s’appuie sur le bilan positif des quatre dernières années. Le nombre de SCOP a augmenté de 23%. La France en compte 2855. Et il y a 14 % d’emplois coopératifs de plus : 51500 salariés travaillent aujourd’hui dans une SCOP.

La résilience du modèle coopératif, qui reverse en moyenne 40 à 45 % du résultat aux réserves de l’entreprise, a été réaffirmée à l’aune de la crise. 65 % des SCOP passent le cap des cinq ans contre 50 % des entreprises traditionnelles.