Les leçons de management d'Ariane Mnouchkine

Article paru sur Débat formation | Philippe MASSE

L'Université ouverte des compétences (UODC) a accueilli le 12 février 2014 la directrice du Théâtre du Soleil (Scop) venu dévoiler les secrets qui lui permettent de faire vivre ensemble, depuis plus de cinquante ans à la Cartoucherie de Vincennes, 80 professionnels de 22 nationalités différentes.

Photo : Michèle Laurent

[...] Des professionnels attentifs à la méthode Mnouchkine dont le modèle économique - sous forme de SCOP - repose d'abord sur des valeurs d'un grand humanisme : qualité du travail, dévouement, reconnaissance de l'autre, responsabilité sociale. Mais aussi sur la joie et le plaisir que l'on prend à travailler ensemble, érigés en principe fondateur.

[...] Le Théâtre du Soleil inscrit également dans son fonctionnement le fait de « ne pas avoir peur de l'autre, car il n'est pas là pour gâcher, mais pour collaborer à une œuvre de création. » Une démarche commune qui s'accomplit en trois temps : « La répétition, dont on ignore à quelle heure elle va finir le soir, précise Ariane Mnouchkine, puis vient le temps de la répartition des tâches de façon équitable et enfin, celui de l'efficacité ».

Du coup la mise en place d'une pièce qui prend deux heures trente au début ne demande plus que 45 minutes lorsque la troupe est rodée. [...]

Une Scop ?

Une Scop a la particularité d'appartenir à ses salariés associés majoritaires (ils détiennent au minimum 51% du capital et 65% des droits de vote). Les décisions fonctionnant sur un principe démocratique, tout salarié associé détient une voix lors des Assemblées Générales, quel que soit le montant de son capital. Impliqués, écoutés, ils sont aussi motivés par le système de répartition équitable de la richesse produite (entreprise, capital, salariat) : en moyenne, les Scop redistribuent 40% des résultats à leurs salariés. Les Scop démontrent les vertus d'une économie organisée sur la durée.

Les Scop et les Scic à Paris

a Ville de Paris soutient l'Union régionale des Scop depuis plusieurs années.

La ville compte plus de 150 coopératives (Scop et Scic). Parmi elles, des coopératives historiques : Les Charpentiers de Paris (1893), ou Soe Stuc et Staff (1905), des coopératives "mythiques" : le théâtre du Soleil, l'Orchestre Colonne...  mais aussi de nombreuses entreprises de conseil, une boulangerie (les Scopains d'abord), de la culture (la CAE Clara, l'Ecole Atla...)...