Catherine Coupet, succède à Jacques Landriot à la tête du Groupe coopératif Chèque Déjeuner

Extraits de l'article des Echos, 1er octobre 2014, Laurance N'kaoua

"Le Groupe Chèque Déjeuner a désormais une présidente-directrice générale. Catherine Coupet reprend le flambeau de ce fleuron du monde coopératif. A quarante-neuf ans, elle succède à Jacques Landriot, resté à la tête du groupe pendant vingt-six ans dans le sillage du fondateur, Georges Rino. « Elle a exactement le même parcours que moi, raconte Jacques Landriot. Et c'est moi qui l'ai recrutée a ses débuts », poursuit ce patron, qui, sans en parler, songeait, « depuis longtemps » à lui confier les rênes. Ce groupe, devenu numéro trois mondial des titres de services derrière Edenred et Sodexo, Catherine Coupet le connaît bien.
Cette Ch'ti, fille d'entrepreneur, qu'un conseiller d'orientation a dirigée vers le marketing, bien qu'enfant elle se rêve médecin ou publicitaire, est entrée chez Groupe Chèque Déjeuner en 1988... à Thionville.

[...]

Les chantiers ne manquent pas. Et la première femme aux commandes de Groupe Chèque Déjeuner s'est fixé trois priorités : permettre à ses 2.300 collaborateurs d'entrer à son capital, accélérer le développement à l'international et poursuivre le passage au numérique de ses métiers quitte à les transformer. Dynamique, assurément. "

Lire l'article complet