« Qu'est ce qui nous fait courir ? »

C'est la question qu'a posé l'Urscop à ses 400 invités (salariés de coopératives, développeurs économiques, élus et partenaires...) le 6 décembre pour clore l'année internationale des coopératives.

Photo : Christophe Raynaud de Lage

Il s'agissait d'une soirée festive et pleine de sens autour du philosophe André Comte-Sponville. Et quoi de mieux, comme théâtre de cette manifestation, que le plus grand groupe coopératif francilien ? L'Atrium de la Scop Chèque Déjeuner a revêtit pour l'occasion son habit de lumière et accueilli ses adhérents et partenaires avec notamment la présence remarquée des Régions Centre, Ile-de-France et Haute Normandie.

Le bonheur au travail et la philosophie du management étaient au cœur de l'intervention d'André Comte Sponville. Ce dernier a surpris, interloqué et fait rire les invités passant, avec une apparente légèreté, de la vision du bonheur de Platon à celle de Spinoza pour expliquer ce qui fait courir les salariés chaque matin.

Ce soir là, l'Atrium avait des allures de cirques : fanfare, comédiens et circassiens ont interpellés les invités de façon tendre, décalée, parfois humoristique sur la thématique de la soirée. Et pour clore cet événement en beauté, le spectacle autour des valeurs de l'équilibre, de la solidarité et du partage s'est conclu par le slogan rassembleur du mouvement : La démocratie nous réussit !

Une belle soirée à l'image de la vitalité du réseau coopératif.

Restez informé de l'actu des Scop et de l'Urscop