Reprendre son entreprise en Scop : le statut et ses atouts

La reprise en Scop : la réussite par la mobilisation des salariés

Les atouts du statut Scop pour la reprise de votre entreprise

Une mobilisation très forte des salariés dans la reprise

A travers l'association des salariés au capital de l'entreprise et une répartition équitable des bénéfices entre associés (dividendes) et salariés (participation), le statut coopératif permet une très forte implication des salariés dans la réussite de leur reprise.

La pérennisation des emplois sauvegardés

Les salariés associés décisionnaires sont attachés à la préservation de leur emploi et de leur outil de production. Les emplois ainsi repris ne feront pas l'objet de licenciements dictés par la rentabilité court terme du projet.

Des outils financiers adaptés pour le montage du rachat

Les coopératives ont créé ensemble des instruments financiers spécifiques aux Scop, qui interviennent dans le montage financier de la reprise et permettent de lever des fonds auprès de partenaires bancaires. 

Un accompagnement et un suivi tout au long de la vie de votre coopérative

L'Union régionale propose à vos salariés un accompagnement pour la reprise de votre entreprise en redressement judiciaire, mais aussi un suivi régulier tout au long de la vie de la nouvelle coopérative. Elle entre ainsi dans un réseau solidaire de mutualisation de moyens.

Les grands principes du statut Scop

Des sociétés commerciales

Les sociétés coopératives et participatives (SCOP) sont des sociétés commerciales qui vivent et se développent sur le secteur concurrentiel. Elles sont présentes sur tous les secteurs d'activité.

Des pratiques démocratiques

Leur originalité : les salariés sont associés majoritaires et détiennent au moins 51% du capital de leur entreprise.
En Assemblée générale, les salariés associés décident ensemble des orientations à prendre et élisent leurs dirigeants selon le principe 1 personne = 1 voix, quel que soit la part de capital détenue.

Des salariés impliqués et motivés

Au minimum un quart des bénéfices de l'entreprise sont rétrocédés aux salariés chaque année.

Des réserves destinées à garantir la pérennité de la coopérative

Les bénéfices de l'entreprise permettent de constituer des réserves dédiées à l'entreprise. Ces réserves sont impartageables et renforcent l'assise financière de l'entreprise.

Comment devenir une Scop ?

Se lancer !

L'Union régionale accompagne le futur dirigeant et son équipe.

Financer sa reprise

L'Union régionale est partenaire de nombreux dispositifs de soutien à la reprise d'entreprise, qui peuvent intervenir dans le montage de vos dossiers.

FAQ des repreneurs

Les prêts nécessaires au rachat, sont-ils contractés au nom des associés ? Va-t-il falloir des garanties personnelles ? Dans une Scop, peut-on être salarié sans être associé ? Les réponses à vos questions les plus fréquentes

Liens utiles

Quelques liens utiles pour vos démarches de reprise d'entreprise.